Just another WordPress.com site

Nouveau

Bienvenue !

Vous venez d’accoster les quelques pages de présentation d’Aloun Marchal. Ceci est un blog professionnel, donc partial et partiel. D’ailleurs, la question de l’être et de son reflet s’inscrit dans une interrogation beaucoup plus vaste. On peut lire sur une plaque, quai aux fleurs, au nord de l’île de la cité, cette phrase de Vladimir Jankélévitch qui fait apparaître magnifiquement la question primaire et irréductible.

« Celui qui a été, ne peut plus désormais ne pas avoir été: Désormais, ce fait mystérieux et profondément obscur d’avoir vécu, est son viatique pour l’éternité »

Ce qui ne règle d’ailleurs pas la question de la forme de ce blog.

Alors passons aux images et aux faits, voici Aloun en 2009 :

Aloun Marchal est un performer, jeune chorégraphe et dramaturge (dans l’acceptation anglaise du terme). Il enseigne aussi la danse.

Il commença a créer des moments d’art vivant après son passage à l’école supérieure des arts d’Amsterdam, département chorégraphie (SNDO, 2006-2007). Il ne faut pourtant pas négliger l’influence de son parcours académique sur son approche et son intérêt chorégraphique. Quand il eut fini son master d’économie publique à l’ENS Cachan, Aloun arriva à la conclusion que le travail intellectuel permettait de créer une sorte de carte des évènements qui pouvaient se produire dans le réel. Et il se rendit compte qu’il avait pris la carte pour le réel lui même. Il fut dès lors fasciné par le lien entre le réel et la carte, c’est à dire la production de sens. Cette production est d’ailleurs centrale dans l’exercice chorégraphique, étant donné que le public a cette tendance récurrente a créer du sens à partir de ce qu’il voit sur scène.

Aujourd’hui, Aloun est basé à Paris (France) et Gothenburg (Suède). Il collabore régulièrement avec Gilda Stillbäck (Se).

Ces trois dernières années, l’intérêt chorégraphique d’Aloun Marchal s’est articulé autours de deux grands axes, le mécanisme de narration subjective du solo ou du personnage principal, ainsi que la création spécifique à un site (site specific).

Aloun Marchal est membre du collectif « Embassy Of », un collectif de 70 jeunes chorégraphes – performers venant de plus de 45 pays pays différents. Ce collectif fut créé à la suite de la formation Danceweb 2008. Le collectif « Embassy of » organisera le Movement Research Festival de New York en 2011.

Enfin, dernière injection d’informations dans cette masse hétéroclite de phrases autours d’Aloun Marchal. Aloun et deux de ses amis, Simon Tanguy et Roger Sala Reyner, ont reçu le deuxième prix pour leur création collaborative, « Gerro, Minos and Him », lors du festival Danse élargie qui a eu lieu au théatre de la ville de Paris en juin 2010.

Photo extraite de la performance "Fluctuat nec mergitur", dirigée par Lenio Kaklea, qui consistait à faire entrer 300 personnes sur le plateau du théatre de la ville

Bonne ballade dans ce blog !